le plan des hauteurs du bâti existant

1. LE LIEU, 1.2. données cartographiques

Le plan des hauteurs du bâti existant a été élaboré à l’occasion de l’étude vélum ou volumes?, par Treuttel Garcias Treuttel et associés.
Etudes relatives à l’élaboration du plan local d’urbanisme de Paris, lot 1: le paysage général.

Responsable du marché:
– mairie de Paris, direction de l’urbanisme.

Correspondant à la ville de Paris – direction de l’urbanisme – sous-direction des études et des règlements:
– Patrick Denis.

Partenaires extérieurs à l’agence TGT:
– Alain Borie (architecte, urbaniste),
– Patrick Ecoutin (paysagiste),
– Simon Texier (historien),
– Olivier Wogenscky (photographe).

Plan des hauteurs du bâti existant (décembre 2003):
– exploitation des données IGN BD TOPO vision 3D v1.2 mars 1999, puis recoupement des données APUR Paris et ses quartiers – Le paysage urbain- novembre 2001, par Caroline Tresse.

 

Six cadrages (zooms successifs) sont utilisés:
– cadrage A: le grand Paris, soit 20km par 12km (cf ci-dessus),
– cadrage B: Paris nord-est, soit 5km par 6km,
– cadrage C: le plateau de Belleville-Ménilmontant, soit 2.5km par 3km,
– cadrage D: les méandres du plateau de Belleville-Ménilmontant aux alentours de la rue des Cascades et de la rue de l’Ermitage, soit 1km par 1.2km,
– cadrage E: implantation du projet dans son environnement, soit 500m par 600m,
– cadrage F: implantation du projet, soit 100m par 120m.

Si le premier englobe la capitale et la première couronne, les cinq autres sont centrés sur les trois parcelles choisies en début d’étude – rappelons que le projet ne s’implantera finalement que sur les deux parcelles nord.

 

cadrage B

cadrage B

cadrage C

cadrage C

cadrage D

cadrage D

cadrage E

cadrage E

cadrage F

cadrage F

101__le_plan_des_hauteurs_du_bâti_existant_légende


[ retour chapitre ]